colori6xgb Pas de commentaire

Il y a un vieux châtaignier disant “ si un arbre tombe dans la forêt et personne l’entend, il est tombé?” Suivant cette citation, si on ne parle pas sur les différences culturelles, il signifie qu’ils n’existent pas?

Nous ouvrons continûment de nouveaux bureaux et nous recrutons (réunissons) des équipes internationales plus que jamais dans l’histoire humaine pour suivre les opportunités globales. Et c’est pour cela que l’interaction interculturelle prend une importance sans cesse croissante.

Durant mon expérience liée à la formation de divers équipes autour du monde depuis 10 ans, je me suis rencontré avec beaucoup d’avis sur ce sujet de « nous sommes tous des êtres humains et il n’y a pas de grand différences entre nous” à « nous sommes différents et nous devrions être fiers et célébrer les différences ». Nous tous avons un avis sur ce sujet et il est normal. Mais y a-t-il quelque chose plus complexe que cet avis concernant les différences ? Je crois que oui, et cela nous affecte plus que nous nous imaginons.

D’une part, dans l’environnement commercial nous avons la tendance d’accepter et de suivre les mêmes règles non écrites en vue de faire des affaires, apprendre, communiquer etc. Donc, cela aide à assimiler les différences des environnements culturels. C’est pourquoi nous avons ces programmes de formations alignés au niveau collectif. Toutes les personnes développent les mêmes aptitudes dans la même manière.

D’autre part, nous savons que même si nous avons des intentions positives de poursuivre notre travail – il est possible que notre comportement ne transmette pas le même message. En bref, non, les gens ne développent pas les mêmes aptitudes et dans la même manière et certains aptitudes sont non seulement non pertinentes, mais elles peuvent avoir aussi un effet contraire.

Laissez-moi présenter deux exemples

Par exemple, il est possible que nous soyons confiants en nous-mêmes quand nous sommes directs en ce qui concerne nos demandes, mais cela pourrait être grossier en certaines cultures de l’est.

De même, le simple “oui” à la question “est’ ce que tout est clair?” est utilisé en certaines cultures seulement comme une preuve de respect, plutôt qu’une manifestation de la compréhension.

L’impact de ces situations est que nous avons la tendance de faire des suppositions qui ne sont pas vérifiées concernant les intentions des autres et de les juger en conséquence. C’est la voie la plus facile – blâmer les autres.

Le résultat? Une communication inefficace, du temps perdu et des gens frustrés. La solution standard? Acheter des sessions de formation concernant la communication, la gestion du temps et la gestion du stress. Il n’est pas nécessaire que nous vous disions que cela ne marche pas.

Quelles sont les alternatives?

Les programmes de préparation, par exemple, ont essayé de traiter le problème en réalisant des programmes globaux qui incorporent tous les programmes en supposant qu’une fois assimilés, les comportements dans les programmes globaux seront perçus et utilisés tels que prescrits. Quand même, on n’arrive au cœur du problème de cette manière, mais on gère seulement l’effet.

Nous avons besoins des programmes de formation qui élargissent nos perspectives sur les différences et qui établissent un environnement où nous pouvons comprendre comment accepter et apprendre à adapter notre comportement afin de trouver un terrain d’entente à propos de ces différences.

Il est peut-être presque impossible à plus grande échelle (malheureusement nous voyons les résultats parmi les nouveautés chaque semaine) – mais c’est réalisable dans l’environnement commercial.

Alors, une solution rapide?

Eh ben, au moins une part de la solution est l’accès aux informations pertinentes.

La méthode de formation Colorful Cultures permet une navigation facile à travers certaines des nuances que nous devons prendre en compte lors d’une direction ou d’communication globale. Avec des exemples réels de la formation qui fonctionnent dans cet environnement et une vision détaillée des vrais défis de la vie organisationnelle de nos jours, vous allez développer une vision plus large sur la complexité culturelle et, espérons-le, une nouvelle aptitude pour gérer toutes situations difficiles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *